Web Analytics Made Easy - StatCounter

Sans Relâche – De bien, à excellent, à irrésistible

PAR TIM S.GROVER 

Relentless – From Good To Great To Unstoppable: la méthode de Tim Grover pour devenir un compétiteur acharné

Avez-vous envie de devenir meilleur dans ce que vous faites ? Cependant, vous ne savez pas comment vous allez y arriver. Si vous avez essayé auparavant une méthode qui ne fonctionnait pas, Tim Grover, auteur du livre Relentless — From Good To Great To Unstoppable propose une méthode qui vous permet de vous élever pour devenir meilleur dans ce que vous faites, que ce soit en sport, en affaires ou dans n’importe quel autre domaine de la vie.

Direct et franc, Tim Grover explique ce qu’il faut pour devenir inarrêtable. Rempli d’histoires inédites et d’un aperçu exceptionnel de la psychologie des athlètes qui ont le plus de succès et d’accomplissements, cet ouvrage vous montre comment même les meilleurs s’améliorent et comment vous pouvez le faire aussi. L’auteur y décrit 13 choses qui rendent une personne inarrêtable. Découvrez dans ce résumé les points essentiels à retenir du livre.

Tim Grover : la légende qui connaît mieux l’aspect mental du sport

Si vous n’avez jamais entendu parler de Tim Grover, c’est l’homme qui a aidé Michael Jordan, Kobe Bryant, Dwyane Wade et d’autres champions de basket-ball à atteindre le sommet — et surtout, à y rester.

Il a travaillé avec des centaines d’athlètes de haut niveau et est une autorité internationale en matière de performances sportives et de motivation. Comme l’a dit Kobe Bryant, il en sait plus que quiconque sur l’aspect mental du sport.

Dans son livre Relentless, From Good to Great to Unstoppable, il partage sa vision de l’état d’esprit des athlètes les plus performants qui accomplissent le plus de choses de nos jours. Il montre ce qu’il faut faire pour passer de bon à excellent, et d’excellent à inarrêtable.

Son approche, très exigeante, permet de devenir meilleur dans n’importe quel domaine.

Que signifie être « acharné » ?

Le mot « acharné » est utilisé dans le sport pour décrire les compétiteurs et les personnes qui réalisent le plus de choses, ceux qui ne reculent devant rien pour arriver au résultat final. Dans le sport, l’acharnement se mesure par des victoires, des trophées, des championnats et des bagues.

Dans la vraie vie, être acharné est un état d’esprit qui peut vous donner la force d’être fort quand les autres ne le sont pas. La capacité à être un compétiteur acharné est en chacun de nous.

Tim Grover dit qu’être un « compétiteur acharné » signifie que vous n’êtes jamais satisfait et que vous vous fixez de nouveaux objectifs plus exigeants dès que vous atteignez votre meilleur résultat personnel.

L’Exécuteur (Cooler), le Finisher (Closer), le Nettoyeur (Cleaner)

Les exécuteurs sont bons. Les finishers sont excellents. Les nettoyeurs sont inarrêtables. Lorsque vous êtes bon, vous ne vous arrêtez pas avant d’être excellent et lorsque vous êtes excellent, vous ne vous arrêtez pas avant d’être inarrêtable.

Tim Grover appelle les personnes véritablement acharnées et inarrêtables des Cleaners. C’est le nom qu’il donne aux compétiteurs et aux personnes qui réussissent le mieux et qui refusent de se contenter d’essayer ou de faire de leur mieux.

Les exécuteurs (Coolers)

Tim Grover dit qu’un exécuteur attend qu’on lui dise quoi faire, regarde ce que font les autres et suit le leader. Il est un médiateur et non un décideur, à moins qu’il ne soit obligé de prendre une décision. Il supporte la pression jusqu’à un certain niveau quand tout va bien, mais lorsque les choses deviennent trop intenses, il confie le problème à quelqu’un d’autre. Un exécuteur peut faire une bonne action, mais il n’est pas responsable du résultat final. C’est un homme de terrain.

Les finishers (Closers)

L’auteur dit qu’un finisher peut gérer la pression et qu’il fera le travail si vous lui dites ce qu’il doit faire. Mettez-le dans la bonne situation et dites-lui ce qu’il doit faire et il le fera. Il se préparera et étudiera tous les scénarios possibles afin d’anticiper. En effet, un finisher est mal à l’aise avec les événements inattendus auxquels il ne s’est pas préparé.

Contrairement au nettoyeur, un finisher aime et recherche l’attention et la reconnaissance. Il est toujours attentif à ce que font les autres et à ce qu’ils pensent de lui. L’argent et la gloire ne sont pas des éléments secondaires pour le finisher, et il préférerait la sécurité financière à la victoire.

Le finisher est celui sur qui l’on peut toujours compter pour terminer le match ou conclure la transaction si nécessaire. Il fait ce qu’il est censé faire, obtient la reconnaissance et rentre chez lui en héros heureux.

Les nettoyeurs (Cleaners)

Selon l’auteur, être un compétiteur acharné signifie devenir un nettoyeur. Pour un nettoyeur, il ne s’agit pas d’être célèbre ou de se faire remarquer, il s’agit de gagner, et de gagner encore et encore. Le nettoyeur est accro à la réussite et est poussé à faire tout ce qu’il faut pour gagner.

L’auteur dit que l’attitude du nettoyeur est de s’approprier et de contrôler son travail. Il ne s’agit pas du travail que vous faites, mais de votre attitude. Quoi que vous fassiez, vous prenez la responsabilité de faire bouger les choses, car vous vous mettez toujours en position de porter la charge pour tous les autres.

Les nettoyeurs sont calmes et sereins, jamais trop optimistes ni trop pessimistes, jamais trop heureux ni trop déprimés.

Un nettoyeur voit des problèmes à résoudre (comme dans The Obstacle is The Way) et lorsqu’il connaît la solution, il ne l’explique pas, mais dit simplement « Je m’en occupe ». L’échec n’est pas une option pour le nettoyeur : même si réussir lui prend des années, il trouvera un moyen et ne s’arrêtera pas avant d’avoir réussi.

Cela vous paraît génial ? Eh bien, être un nettoyeur a aussi un côté sombre, selon Tim Grover.

Les nettoyeurs ne s’arrêtent jamais de travailler, car cela leur donne trop de temps pour réfléchir à leur côté sombre et à ce qu’ils ont dû endurer et abandonner pour arriver là où ils sont. Le nettoyeur est également accaparé par sa dépendance, qui prend le pas sur tout le reste de sa vie.

Et c’est là une énigme pour le nettoyeur : il est très attaché au contrôle, donc lorsque la dépendance a une certaine emprise sur lui, il se retire pendant un certain temps. Puis il revient souvent avec un nouvel appétit. Le nettoyeur obtient ce qu’il veut, mais il en paie le prix en étant solitaire et rarement compris.

Comment devenir un nettoyeur ?

Le principal objectif de ce livre est de donner un aperçu sur la manière dont les nettoyeurs (Cleaners) se comportent. Il s’agit de nous montrer ce qui fait que les nettoyeurs sont inarrêtables, afin que nous puissions choisir de devenir nous-mêmes un nettoyeur — si nous choisissons de le faire et si nous sommes prêts à en payer le prix.

Prendre ses responsabilités

Si vous aspirez à devenir un nettoyeur, prenez la responsabilité de tout ce qui se passe dans votre vie. C’est vous qui êtes responsable, toujours. C’est à vous, cela vous revient.

Travaillez-vous sur un projet de groupe ? Quelque chose ne va pas dans votre entreprise ou votre travail ? Vous jouez dans un sport d’équipe ? C’est à vous de faire en sorte que les choses réussissent. Que vous perdiez ou que vous gagniez, vous en prenez la responsabilité.

Les nettoyeurs prennent le contrôle de leur vie. Quoi qu’ils veuillent dans la vie, ils en prennent l’entière responsabilité et en fin de compte, ils y parviennent, et puis c’est tout.

Ne plus se trouver des excuses

Avez-vous fait une erreur ? Ne cherchez pas des excuses. Ne blâmez pas les autres. Assumez-la. Développez la confiance nécessaire pour dire quand vous avez fait une erreur — les gens vous respecteront pour cela. La prochaine fois que vous vous trouvez une excuse, surprenez-vous. Admettez que c’était votre faute. Assumez votre responsabilité. Assumez-la.

Arrêter de chercher des secrets, des astuces ou des raccourcis

Au lieu de chercher des recettes, des secrets, des astuces, des pilules miracles ou des raccourcis pour devenir riche rapidement, retroussez vos manches et préparez-vous à faire le travail.

Quoi que vous souhaitiez être, faire ou avoir dans la vie, voici la formule que propose l’auteur pour y parvenir. Demandez-vous :

  • Où êtes-vous maintenant ?
  • Où voulez-vous être au lieu de cela ?
  • Qu’êtes-vous prêt à faire pour y arriver ?
  • Élaborez un plan pour y parvenir.
  • Agissez en conséquence.

Arrêtez de chercher le raccourci. Faites le travail.

Faire le Travail

N’oubliez pas que Tim Grover a entraîné certains des meilleurs joueurs de l’histoire du basket-ball. Ces joueurs sont aussi ceux qui ont travaillé le plus dur. Est-ce une coïncidence ? Absolument pas.

Les meilleurs joueurs ne travaillent pas plus dur parce qu’ils ont du succès. Ils ont du succès parce qu’ils travaillent plus dur que n’importe qui d’autre. C’est ainsi qu’on excelle dans son métier. En y mettant du sien.

Repousser ses limites, se dépasser

Chaque jour, mettez-vous au défi d’être mal à l’aise. Chaque jour, poussez-vous au-delà des limites que vous vous êtes fixées et bientôt, vos anciennes limites deviendront votre nouvelle normalité. C’est ainsi que l’on grandit. En repoussant vos limites et en les élargissant.

Pensez-y :

Si vous n’avez jamais à faire quelque chose de plus difficile que votre routine quotidienne, pourquoi cela changerait-il ? Si vous faites la même chose encore et encore et encore, pourquoi quelque chose changerait-il ? Par définition, lorsque vous faites la même chose encore et encore, elle reste la même.

Si vous soulevez des haltères de 5 kg jour après jour pour la même fréquence de répétitions et de séries, vous allez bientôt stagner. Et c’est ce qui se passe dans la vie de la plupart des gens : ils stagnent, parce qu’ils ne se poussent jamais au-delà de leur sécurité et de leur confort.

Pour grandir, vous devez aller jusqu’à vos limites (parce qu’en rencontrant vos limites, vos limites s’élargiront).

Commencez à appliquer ce principe à toutes sortes de situations de la vie :

Lorsque vous pensez que vous ne pouvez plus étudier, repoussez vos limites pendant 5 minutes de plus. Lorsque vous voulez sauter la séance de méditation d’aujourd’hui, poussez-vous à la faire quand même. Lorsque vous envisagez de manger cette part de gâteau, faites appel à votre volonté et résistez à cette envie.

Prenez l’habitude d’être mal à l’aise. Faites le travail. Acceptez-le.

Les 13 manières de penser et d’agir des personnes inarrêtables

Dans son livre, Tim décrit 13 choses que font les personnes qui réussissent extrêmement bien dans leur carrière. Il décrit leur état d’esprit et leur éthique de travail. Ce sont ces actions qui les rendent inarrêtables.

  1. Quand vous êtes un nettoyeur, vous continuez à vous surpasser quand tout le monde en a assez.
  • Vous vous mettez dans la zone, vous faites abstraction de tout le reste et vous contrôlez l’incontrôlable.
  • Vous savez exactement qui vous êtes.
  • Vous avez un côté sombre qui refuse qu’on vous enseigne le bien.
  • Vous n’êtes pas intimidé par la pression, vous la supportez parfaitement.
  • Quand tout le monde appuie sur le bouton « en cas d’urgence », c’est vous qu’ils cherchent.
  • Vous n’êtes en compétition avec personne. Vous trouvez la faiblesse de votre adversaire et vous l’attaquez.*
  • Vous prenez des décisions, pas des suggestions. Vous connaissez la réponse quand tout le monde se pose encore des questions.
  • Vous n’êtes pas obligé d’aimer votre travail, mais vous êtes accro aux résultats.
  1. Vous préférez être craint plutôt qu’apprécié.
  1. Vous faites confiance à très peu de gens, et ceux en qui vous avez confiance ne vous laissent jamais tomber.
  1. Vous ne reconnaissez jamais l’échec. Vous savez qu’il y a plus d’une façon d’obtenir ce que vous voulez.
  1. Vous ne célébrez pas vos réussites, car vous en voulez toujours plus.

En somme, voici une leçon importante à retenir du livre Relentless — From Good To Great To Unstoppable de Tim Grover:

« Si cela ne vous met pas au défi, cela ne vous change pas. »

30 jours à 7€

7 €

Pendant 30 jours puis 37€/mois*

*réservé aux nouveaux membres

SOLUTION PRÉFÉRÉE
DES MEMBRES DLS

Accès mensuel

37 €


/mois

1 an d'accès

297 €

Soit 4 mois offert

37€ x 12 mois = 444€ 
Soit 147€ d'économie !