Web Analytics Made Easy - StatCounter

The MILLIONAIRE FASTLANE (synthèse PDF et audio)

PAR MJ DEMARCO 

Le bestseller de MJ DE MARCO relate les différentes expériences personnelles qui ont forgé sa carrière et qui ont par la suite fortement influencé sa pensée, sa théorie, son écriture…son livre. 

Il a été rendu célèbre par le fait particulier d’avoir vendu son entreprise une première fois puis, de l’avoir racheté afin de l’amener vers le sommet. 

L’histoire de MJ De Marco

Pour la petite histoire, il vivait ses parents dans une banlieue et, en cours de chemin, il rencontra un jeune homme sortant d’une Lamborghini. Il fut impressionné de voir un jeune homme au volant d’un tel bolide et le questionnant sur ce qu’il faisait dans la vie, il lui répondit sèchement…inventeur ! 

Après cela, il prit la résolution de faire fortune. Il s’installa dans une métropole des Etats-Unis avec seulement 900 dollars en poche, ses idées de devenir millionnaire s’étaient déjà installées dans son esprit. 

Or, il s’est rapidement désillusionné et s’est conformé aux dures réalités de la vie : petits boulots ci et là, travaux mal rémunérés, heures supplémentaires au rendez-vous. 

Le déclic est apparu lorsqu’il a trouvé un boulot de « chauffeur de limousine ». En fait, MJ De Marco s’est aperçu que ceux qui louent les voitures de luxe sont riches en général. Il a alors saisi l’occasion et a commencé à parler avec “ces gens appartenant à une caste”. Ces conversations l’ont largement inspiré pour devenir par la suite entrepreneur. 

Il put ainsi trouver le moyen de fonder une société de location des voitures de luxe grâce aux contacts, relations, réseaux qu’il a pu étendre avec son job. Saisi par l’idée qu’être riche signifie aussi impressionner les autres, paraître bien, soigné, il décide de vendre sa société liquide. 

Les 250.000 dollars qu’il obtient après avoir vendu sa société, constituaient le cash nécessaire pour avoir tous les biens qu’il souhaitait. Encore une désillusion : il s’est tiré de tout cela endetté, et n’ayant plus assez de fonds pour amortir son train de vie. 

Un livre tiré de son histoire personnelle

C’est de cette expérience lourde en enseignements qu’il a pu tirer ses concepts fondamentaux. 

Son livre contient ainsi, une partie réservée à la critique de plusieurs « routes » pour arriver à la richesse : « THE SIDEWALK »( qu’on peut traduire par CHEMIN DU BAS CÔTÉ ou CHEMIN DES PIETONS ou CHEMIN DE LA BORDURE DE ROUTE). « THE SLOWLANE (la VOIE LENTE tirée du précepte…QUI VA LENTEMENT VA SUREMENT,) pour proposer son FASTLANE : c’est la voie rapide vers la richesse. 

Les deux premières sont chargées de préjugés, de vision du monde obsolète, trop abstrait véhiculés par l’école, la famille, la société, l’entourage, les dictons et dictats, etc… qui ne peuvent pas convenir à la réalité d’être riche et jeune. 

Son pragmatisme, son réalisme, son souci de l’objectif montre à suffisance l’intérêt de ce livre qui devrait être lu par toute personne désireuse de devenir riche. 

C’est le meilleur livre que nous pouvons vous conseiller à ce sujet. C’est pour cela que nous allons faire un court résumé pour vous donner l’avant-gout de cet excellent livre. Ceci étant, MJ DeMarco su casser les préjugés tant enseignés sur lesquels on devient riche progressivement et surtout lentement. 

On devient riche en économisant et en ayant des bons de réduction, on devient riche en épargnant à la bourse et en comptant sur les intérêts. Il s’est aussi étalé sur les différentes entraves psychologiques nous empêchant d’atteindre la richesse désirée telles que, la volonté de toujours impressionner, car en voyant le beau, on veut suivre la tendance et imiter afin d’impressionner à son tour. 

Son livre se délimite en huit grandes parties principales qu’il a ensuite subdivisées en sous parties qui constituent l’autoroute du millionnaire.                   

Le grand mensonge : s’enrichir lentement               

Il est courant d’entendre cette leçon comme quoi pour s’enrichir il faut prendre son temps, y aller doucement. MJ deMarco voit cela et le proclame comme étant un grand mensonge. 

En effet, selon ses termes, s’enrichir lentement veut dire « être riche en étant grabataire ». L’évidence est que la pensée populaire voudrait que pour obtenir la richesse on soit obligée de fixer nos différents plans sur une longue durée, voire de longues années ; ce qui fait en sorte que la rare majorité de ceux qui y sont parvenus ne peuvent pleinement jouir de cette richesse car, étant déjà bien trop âgés ou en âge de retraite. 

Cette voix est incertaine en ce sens qu’elle dépend de certaines données qui ne dépendent aucunement de notre bon vouloir, et vous force à vivre une vie restreinte sur tous les plans en caressant l’espoir d’une vie meilleure un jour. Il résume cette partie en se basant sur les 90 secondes qui ont fait basculer sa vie et l’ont conduit sur l’autoroute des millionnaires.

La richesse en tant que route et non comme un voyage       

L’auteur marqué par les différentes turpitudes et échecs qu’il a subis dès son arrivée dans la métropole, il est convaincu qu’il est possible de devenir riche en moins de temps… plus rapidement. 

Il l’a fait en détaillant un plan de bataille reposant sur 3 points principaux. Il se focalise sur le fait que le succès est une affaire de travail et non de résultat attendu comme on peut le penser. Il nous revient donc de faire face à nos différents besoins et d’éviter les différents pièges que nous pouvons rencontrer. Nous devons avoir une capacité d’adaptation.

La pauvreté : la route du bas côté                   

Elle est celle par quoi la majorité de ceux qui tendent à la richesse passent. Elle est pourtant sujette à de nombreuses controverses basées sur tout ce que nous avons appris durant notre scolarité, notre recherche incessante d’emplois, le choix de se laisser guider par d’autres au lieu de booster le changement soi-même. 

Aussi, vivre au crochet de l’Etat en croyant que celui-ci est le seul capable de pourvoir à vos besoins. L’addiction aux jeux de hasard et la volonté sans cesse croissante de vouloir toujours impressionner. 

La mystification de la richesse en outre a amené à voir la richesse comme étant une mauvaise chose. Alors que l’utiliser à bon escient ne peut que vous conduire vers ces trois vertus que sont liberté, santé et relations. Certes, il n’est pas évident d’en gagner, mais s’ériger en une quelconque victime ne nous emmènera  nulle part.   

La médiocrité : la voie lente               

Ici MJ DeMarco, s’indigne et va complètement à l’encontre de tout ce qu’on aurait auparavant reçu comme conseils en finances personnelles. Il articule les principales armes de la médiocrité sur plusieurs points dont : aller à l’école, obtenir de bons diplômes, vous payer en premier tout en payant aussi votre résidence. 

S’adonner aux heures supplémentaires, vivre en dessous de ses moyens en utilisant des bons de réduction tout en considérant votre maison comme étant un actif et pleins d’autres suggestions encore…                               

Il se penche tout autant sur le salariat, en le considérant comme étant au contraire une source d’asservissement nous empêchant d’évoluer. Il nous permet juste de survivre pour les plus chanceux jusqu’à l’arrivée du prochain salaire. 

Ceci étant dit, même les salaires les plus élevés ne seront jamais assez élevés et n’enrichissent pas non plus rapidement. Ceci nous conduit donc inévitablement à un manque d’expérience. Nous remarquerons aussi qu’un contrôle approprié n’est pas effectif sur les finances.

La carte de la richesse : l’autoroute                   

Après une observation minutieuse des comportements vis- à- vis de la richesse, il s’est rendu compte des clichés divers qui existaient encore à propos de cela. Il a décidé de mettre sur pied cette fameuse autoroute du millionnaire qui est précisément étalée tout au long de cette partie.

Ici, il détaille les raisons pour laquelle la voie lente n’est effectivement pas la meilleure pour devenir riche. L’autoroute est donc considérée comme un système d’entreprise, contrairement à la pauvreté qui ne repose que et uniquement sur le salariat.

Votre véhicule : vous                               

Les différents choix que vous opérez ne peuvent que former la direction que vous empruntez. Ainsi, MJ DeMarco a pu établir deux bons outils pouvant l’aider à faire face aux différents choix auxquels il sera confronté. 

Le premier étant une analyse de la pire hypothèse, se décomposant ainsi en trois questions, pour lesquelles les réponses ne devraient pas prendre des heures. Vous devez prendre cette résolution là d’évoluer. Afin que cela arrive, il est nécessaire que certaines décisions soient prises comme vous éloigner ou alors vous couper tout simplement de certaines  relations toxiques. 

Pour plusieurs raisons, il est possible qu’on veuille vous ralentir dans votre initiative à emprunter l’autoroute de la fortune. Ces relations toxiques ne se limitent pas uniquement au niveau de votre famille ou amis, il s’agit aussi du système d’éducation, des gourous de l’enrichissement et leurs différents conseils rétrogrades.

Les routes de la richesse   

Ayant déjà parcouru les différentes routes sur la grande autoroute du millionnaire tout en vous étant libéré des préjugés, des relations toxiques et tout autre obstacle pouvant vous entraîner hors de vos objectifs, il est temps pour vous de prendre l’élan et de plonger enfin ! 

C’est tout au long de ce parcours que vos valeurs ainsi que la ténacité de vos projets seront mises à l’épreuve. De ce fait, il est impératif pour vous d’avoir un projet mais aussi qu’il tienne la route. Pour cela, vous devez suivre les 5 commandements d’un projet éligible.

Votre vitesse

Ce chapitre est celui-là qui clôt le livre de MJ DeMarco. Il vous met ainsi en garde contre les multiples dangers entourant votre attitude qui peuvent néanmoins nuire. 

Il s’agit du retour du client. Vous devez tout le temps être à leur écoute, comme le dit l’adage “le client est roi”. C’est ce dernier qui fait votre fortune. 

Il s’est penché sur 4 retours négatifs auxquels une attention particulière doit tout autant être prêtée dont : les plaintes de changement, les plaintes d’attente, les plaintes de manque et enfin les fraudeurs. 

C’est ainsi en quelques mots que nous avons pu vous donner un résumé qui vous poussera à vous détacher de toutes vos pensées négatives et vous conduire sur l’autoroute du millionnaire.   

Pour conclure

Finalement, “L’autoroute du millionnaire” est en toute objectivité l’un des meilleurs ouvrages pour apprendre les stratégies, moyens et psychologie nécessaires pour s’enrichir rapidement. 

D’un caractère pragmatique incontestable, il est un plaidoyer pour la concrétisation, l’exécution des « pets de l’esprit » ou encore projets. Il s’agit ainsi de donner non seulement la voie pour acquérir ou accéder à la richesse ; mais aussi une sorte de nettoyage, de désencrassement d’une psychologie tournée vers la pauvreté. 

Il est ainsi possible dans certains passages de se reconnaître dans les écrits de l’auteur, qui ne cache pas que son œuvre a été influencée par son expérience professionnelle et son parcours. 

On s’est déjà dit au moins une fois que la richesse ne vient pas en peu de temps… avouons-le ; mais après l’accumulation de plusieurs décennies d’épargne. L’argent vient petit à petit s’est on dit. 

Or, pour l’auteur, il est question d’être à la fois riche et jeune d’où l’intérêt d’être indépendant financièrement le plus tôt possible. L’autre point séduisant du livre est qu’il fait la différence entre être millionnaire facilement et être millionnaire rapidement. 

MJ DeMarco n’a jamais dit qu’on peut être millionnaire sans bosser très dur. Il dit juste que le temps pour y parvenir ne doit pas s’étaler sur plusieurs décennies non plus. Ce qui fait aussi intervenir une autre dimension intéressante de l’ouvrage : le temps. 

Le temps a plus de valeur que l’argent, raison pour laquelle on ne doit jamais sacrifier tout notre temps de vie entière pour travailler et épargner de l’argent. On doit l’utiliser de manière optimale, pendant une période de peut-être dix années et avoir plus de temps libre pour vivre le style de vie que l’on a toujours rêvé. 

Le temps, première catégorie existentielle de l’Homme s’accompagne de la liberté. Elle est offerte par l’argent, les avoirs. 

On doit toutefois être détaché de nos désirs pour que notre liberté soit réelle. Ainsi, le fastlane pour arriver au milliard de dollars n’est pas aisé, mais reste possible lorsqu’on allie l’amplitude et la magnitude ? L’aventure en vaut donc la peine !   

30 jours à 7€

7 €

Pendant 30 jours puis 37€/mois*

*réservé aux nouveaux membres

SOLUTION PRÉFÉRÉE
DES MEMBRES DLS

Accès mensuel

37 €


/mois

1 an d'accès

297 €

Soit 4 mois offert

37€ x 12 mois = 444€ 
Soit 147€ d'économie !