Web Analytics Made Easy - StatCounter

Le futur leader

PAR Jacob Morgan 

The Future Leader : 9 Skills and Mindsets to Succeed in the Next Decade de Jacob Morgan

Qui est l’auteur Jacob Morgan ?

JACOB MORGAN est un auteur à succès et l’une des principales autorités mondiales sur le leadership, l’avenir du travail et l’expérience des employés. C’est un conférencier et conseiller très recherché qui a travaillé avec des organisations telles que Microsoft, Disney, PwC, PepsiCo, MasterCard, IBM et bien d’autres.

En tant que futurologue de formation professionnelle, ses idées sont fréquemment présentées dans des publications telles que Forbes, Inc., The Wall Street Journal, Fast Company et The Harvard Business Review. Pour en savoir plus sur Jacob, pour accéder à son contenu, visitez TheFutureOrganization.com

Le constat de Jacob Morgan sur le leader et le leadership

L’auteur dresse le constat que nous vivons aujourd’hui une crise de leadership. Le monde du travail évolue, ce qui signifie que nous avons besoin d’un type de leader différent pour guider les employés et les organisations vers le succès. Les anciennes méthodes ne fonctionneront plus. Dans son livre, The Future Leader, il a interviewé plus de 140 PDG du monde entier pour avoir leur point de vue sur l’évolution du leadership, à quoi il ressemblera à l’avenir et ce que nous devons faire maintenant pour être de futurs leaders prêts.

Une chose était claire dans toutes leurs réponses, ce qui a fonctionné dans le passé ne fonctionnera pas à l’avenir. Nous avons besoin d’un nouveau type de leader. Le leadership ne peut plus reposer uniquement sur la confiance, l’ancienneté, la capacité à gagner de l’argent pour l’entreprise, à agir comme s’il savait tout, etc.

Une autre chose qu’il a trouvé dans ses recherches pour le livre était le manque de formation en leadership au sein des organisations. La plupart des gens deviennent des leaders au milieu ou à la fin de la vingtaine, mais la plupart des leaders ont admis qu’ils n’avaient reçu de formation formelle qu’à la fin de la trentaine et au début de la quarantaine. Cela signifie qu’il y a une période de 15 à 20 ans où les dirigeants au sein de nos organisations dirigent, mais ils n’ont pas appris comment le faire efficacement. Pas étonnant que nous ayons un tel manque de leadership fort. Mais ce n’est pas parce que vous ne recevez pas de formation formelle au sein de votre organisation que vous êtes un leader inefficace. En tant que leader, vous pouvez prendre la formation en main. Vous avez la capacité d’apprendre ce que vous devez savoir pour être le meilleur leader possible.

La première étape consiste à répondre à une question difficile

Si vous êtes prêt à être un leader prêt pour l’avenir, la première étape que vous devez faire , d’après Morgan, est de définir vous-même le leader et le leadership. Qu’est-ce que cela signifie vraiment d’être un leader ? Cela peut sembler une question simple, mais c’est en fait la question la plus difficile à répondre pour les plus de 140 PDG qu’il a interrogés. Nous voyons des leaders en action chaque jour, qu’ils soient bons ou mauvais. C’est quelque chose de si courant que nous n’avons pas tendance à passer du temps à définir le leadership, car nous supposons que tout le monde sait ce que c’est. C’est comme l’eau.

Vous n’expliqueriez pas l’eau à quelqu’un, parce que nous savons tous ce qu’est l’eau. Mais définir le leader et le leadership est une étape si importante. Sans définition, nous obtenons des incohérences au sein de nos organisations. La plupart des organisations ont de grands leaders que les gens aiment et des leaders horribles que les gens ne peuvent pas supporter. Cela n’arriverait pas si nous avions une définition claire du leadership. Cela aiderait à mettre en place des filtres qui aident les bonnes personnes à obtenir une promotion à des postes de direction. Si vous voulez de grands leaders ou devenir un grand leader, commencez par définir ce qu’est un grand leader. Et utilisez cette définition pour promouvoir les personnes au sein de votre organisation.

Les neuf notables

D’après les entretiens que Jacob Morgan a menés avec plus de 140 PDG, il a pu dresser une liste avec quatre états d’esprit et cinq compétences que les dirigeants doivent adopter pour réussir dans l’avenir du travail.

Les 4 états d’esprit pour les futurs dirigeants

  • L’explorateur

Tout comme les explorateurs d’autrefois qui se sont aventurés vers de nouvelles terres, les futurs dirigeants doivent amener leurs employés et leurs organisations vers un avenir inexploré. Les explorateurs sont curieux, ouverts aux nouvelles idées et suffisamment agiles pour changer de direction lorsque leur plan initial se heurte à un barrage routier. Cet état d’esprit oblige à rechercher de nouvelles idées, produits, services et méthodes de travail. Cela signifie aussi devenir un apprenant perpétuel.

Penser comme un explorateur signifie avoir l’état d’esprit de croissance, se rendre compte que là où vous êtes maintenant n’est pas là où vous serez toujours. Les personnes ayant une mentalité de croissance voient les défis comme des opportunités d’apprendre et de progresser.

  • Le chef

Les grands chefs sont des experts dans l’équilibrage des ingrédients pour créer des plats parfaitement parfumés. De même, les dirigeants de demain doivent équilibrer les deux ingrédients les plus importants de toute entreprise : l’humanité et la technologie.

L’aspect humain du travail est l’ensemble des questions relatives aux personnes. C’est de là que viennent des choses comme l’expérience des employés, les relations, les clients fidèles et l’impact social. L’autre ingrédient est la technologie, qui comprend tous les aspects de la façon dont le travail est effectué, y compris les logiciels, les appareils et l’automatisation. C’est là que des choses comme l’efficacité, la productivité, la vitesse et la prise de décision ont lieu. Les entreprises ont besoin que les deux aspects travaillent en tandem pour réussir.

  • Le serviteur

Pendant des décennies, les dirigeants ont donné des instructions du haut des pyramides hiérarchiques. Les futurs dirigeants qui réussiront seront sur le terrain pour travailler avec leurs employés dans les tranchées et élever leur peuple. L’état d’esprit du Serviteur se manifeste de quatre manières, y compris le service à vos dirigeants et l’établissement de relations solides avec les personnes au-dessus de vous. Cela signifie leur faciliter la vie, travailler en partenariat et se rendre compte qu’ils sont humains tout comme vous. Servir votre équipe, c’est soutenir les gens qui vous entourent pour qu’ils réussissent mieux que vous. Les leaders avec cet état d’esprit reconnaissent le travail de leurs employés et les font se sentir valorisés et engagés.

  • Le citoyen du monde

À mesure que le monde devient de plus en plus connecté, chaque entreprise devient une entreprise mondiale avec un potentiel pour les clients et les employés du monde entier. Pour réussir à l’avenir, les dirigeants doivent adopter l’état d’esprit du citoyen du monde. Cela se résume à ceci : pourriez-vous toujours diriger efficacement si vous étiez arraché à votre situation actuelle et placé dans un nouveau pays, une nouvelle culture ou un nouveau département ?

Pour développer cet état d’esprit, les dirigeants doivent être à l’aise avec d’autres cultures. Ils doivent rechercher activement des équipes diversifiées, écouter des points de vue différents et réaliser l’impact global de leurs décisions.

Les 5 compétences pour les futurs dirigeants

  • Le futuriste

Les futuristes ne peuvent pas prédire l’avenir, mais ils peuvent envisager diverses possibilités pour se préparer, ainsi que leurs organisations, à ce qui se prépare. Les futuristes ne se contentent pas de réagir aux tendances ; ils façonnent l’avenir de manière proactive et conduisent le changement.

  • Yoda

Tout comme les Jedi verts préférés de tout le monde dans Star Wars, les dirigeants du futur doivent développer leur intelligence émotionnelle, y compris l’empathie et la conscience de soi. Ces compétences générales ont longtemps été méprisées par les dirigeants, mais elles sont cruciales pour renforcer les relations et diriger efficacement. L’empathie est la capacité de voir les choses du point de vue de quelqu’un d’autre : pour les futurs dirigeants, cela signifie considérer les problèmes du point de vue d’un employé ou d’un client.

  • Le traducteur

La compétence du traducteur est tout au sujet de la communication et de la construction de ponts entre les gens. Bien communiquer à l’avenir signifie être capable de partager un message persuasif de manière claire et concise. L’un des aspects les plus importants de la communication future sera d’utiliser le bon canal. Les dirigeants doivent savoir comment couper à travers le bruit pour communiquer d’une manière qui attire l’attention des gens et les pousse à l’action.

  • L’entraîneur

Les futurs leaders doivent être d’excellents coachs, ce qui signifie savoir comment motiver, engager et inspirer les gens, comment créer d’autres leaders, travailler à travers les générations et les cultures, et comment constituer des équipes efficaces. Créer de futurs leaders est l’un des principaux objectifs d’un coach, et il s’agit de développer les employés pour qu’ils réussissent mieux que vous.

  • L’adolescent de la technologie

Les futurs dirigeants doivent être comme des adolescents. Ils n’ont pas besoin d’être des codeurs ou des programmeurs experts, mais ils ont besoin d’une solide compréhension de la technologie et de son utilisation. Les futurs dirigeants devraient s’entourer de technologies pour trouver les meilleures applications pour leurs organisations.

En conclusion, d’après Morgan, les dirigeants doivent être comme des phares

Le phare est l’image qu’a choisi l’auteur pour définir, ce qu’est selon lui, un bon leader de demain. Un phare est conçu pour aider les navigateurs et les explorateurs à atteindre leurs destinations, mais en toute sécurité. Il aide les voyageurs à se tenir à l’écart des eaux peu profondes, des rochers et du danger.

Il imagine les bons dirigeants de la même manière.

L’objectif d’un leader est de guider ses employés et ses organisations vers le succès, mais de manière sûre. Avec les neuf compétences et états d’esprit, les dirigeants peuvent devenir un phare afin de pouvoir éclairer la mer d’incertitude dont nous faisons tous partie. Néanmoins, une chose que beaucoup de dirigeants oublient, c’est que s’il n’y a pas de navires dans l’eau, alors un phare est inutile. Sans des gens à diriger, un leader est inutile. Les dirigeants ne peuvent pas seulement se concentrer sur leur développement, ils doivent également se concentrer sur le succès de leurs employés.

30 jours à 7€

7 €

Pendant 30 jours puis 37€/mois*

*réservé aux nouveaux membres

SOLUTION PRÉFÉRÉE
DES MEMBRES DLS

Accès mensuel

37 €


/mois

1 an d'accès

297 €

Soit 4 mois offert

37€ x 12 mois = 444€ 
Soit 147€ d'économie !