Web Analytics Made Easy - StatCounter

Second Chance, les révélations de Robert Kiyosaki qui donnent une nouvelle direction à votre vie

PAR ROBERT T. KIYOSAKI 

Est-ce que Second Chance de Robert Kiyosaki figure sur votre liste d’ouvrages à lire ? Si ce n’est pas le cas, vous devez absolument y remédier ! L’auteur du best-seller Rich Dad, Poor Dad vous invite dans cet ouvrage à faire un voyage fabuleux et sans machine à remonter le temps.

Le monde tel que nous le connaissons est invité à changer, à évoluer. Dans ce contexte, chacun d’entre nous a besoin d’être préparé pour être un acteur de ce changement et en tirer un maximum de profit. Second Chance vous offre l’opportunité de reprendre votre vie en main. Ce livre remet en cause les principes acquis dans l’enseignement traditionnel. Il vous ouvre les yeux sur comment le système actuel n’encourage pas la richesse collective.

Pourquoi est-ce qu’on continue d’investir à long terme pendant que les marchés boursiers s’effondrent ? Pourquoi est-ce que la plupart des gens sont obnubilés par les diplômes et esclaves du salariat ? Pourquoi économise-t-on de l’argent alors que les banques continuent d’en imprimer, au risque de déclencher une inflation ? Les révélations de Robert Kiyosaki dans ces pages répondent à toutes ces questions et même au-delà. Cet article propose un résumé des idées essentielles qu’il expose.

Second Chance, des pages pleines de confidences sur le système de pensées actuel

Notre monde traverse une crise sans précédent, et ce, depuis quelques années. Au début, les experts parlaient d’une simple instabilité qui serait vite résorbée par les fameux mécanismes du marché. Les dernières traces d’optimisme ont disparu avec le crash des subprimes de 2007. Finalement, la crise s’est étendue à de nombreux secteurs comme l’éducation ou l’économie.

Que font nos dirigeants face à cette situation ? Pas grand-chose, pour ne pas dire rien. En fait, ils ne font qu’appliquer encore et encore des solutions qui datent de l’ère industrielle. Ce sont des mesures inefficaces, car les problèmes en face sont de notre ère, celle de l’information. Le monde d’aujourd’hui a plutôt besoin de personnes capables de voir l’avenir et de se préparer aux opportunités et aux défis qui nous attendent.

Le système financier actuel est conçu pour forcer les gens à agir d’une manière bien spécifique. Faire de longues études, être un bon employé modèle et docile à la solde du salariat ou épargner son argent à la banque sont en réalité des comportements qui ont été programmés. Ce mindset empêche ces personnes de découvrir les clés de la richesse. Pendant ce temps, les grandes classes s’enrichissent, même en période de crise.

Seuls ceux qui accepteront d’aller à « contre-courant » seront capables de changer les choses et d’avoir une vie riche et comblée. Toutefois, une remise en question sera nécessaire. En d’autres termes, les personnes qui veulent être différentes doivent tirer des leçons du passé et porter un regard neuf et critique sur le présent. À partir de ce moment, ils pourront réellement saisir ce que l’avenir leur réserve.

Robert Kiyosaki, dans le style truculent et charismatique qu’on lui connaît, tente justement d’aider ces personnes à travers le livre Second Chance. Tout d’abord, il présente son analyse financière sur le passé en exposant les erreurs qui ont été commises et les fausses idées répandues. Sur cette base, il développe ensuite le problème du monde tel que nous le connaissons aujourd’hui. Les révélations se succèdent aux plans de solutions pour surmonter le problème. Enfin, la dernière partie de l’ouvrage parle de l’avenir et de la façon dont il faut se préparer à l’affronter.

Second Chance est un livre fait pour les esprits curieux, déterminés et volontaires. Il leur permet d’avoir les outils nécessaires pour opérer le changement positif qu’ils désirent voir dans leurs vies. Voici quelques-unes des idées les plus marquantes qu’on y trouve.

Les riches ne travaillent pas pour l’argent

Dans Rich Dad, Poor Dad, Robert Kiyosaki avait longuement développé cette idée. Il la reprend également ici. Pour lui, il existe deux catégories de riches. La première catégorie, qu’il considère comme celle des vrais riches, continue de s’enrichir jour après jour. Tout leur revenu provient des rentes de leur capital. Ces gens-là n’ont pas besoin de travailler.

Par contre, la seconde catégorie comprend les personnes qui sont dépendantes de leur emploi. Rien que pour leurs études, elles sont prêtes à s’endetter sur plusieurs années. L’ennui, c’est qu’à l’issue de ce cursus, ils se retrouvent à des postes qui sont presque toujours moins bien payés qu’il y a 20 ans. Ils travaillent pour l’argent, tous les jours de leur vie.

L’auteur a raconté à ce sujet une histoire édifiante. Alors qu’il se procurait un café dans un Starbucks, il tombe sur un ami qui travaillait derrière le comptoir. Ce dernier lui explique qu’il a pris ce deuxième emploi à temps partiel en plus de son poste de cadre pour faire un deuxième master. Il est persuadé que c’est le seul moyen d’avoir un meilleur emploi et un bon salaire. L’homme vient ainsi de s’endetter pour les dizaines d’années à venir.

L’éducation n’est pas la solution miracle à la pauvreté. En fait, on fait croire aux gens que plus ils étudient, plus ils auront de chances d’obtenir un meilleur travail et de gagner un bon salaire. Tant que vous serez prisonnier de ce système de pensées, il vous sera impossible d’avoir une seconde chance dans la vie. Tenez-le-vous pour dit.

Personne ne devient riche sans une éducation financière adéquate

Les pays développés investissent d’importantes sommes d’argent dans l’éducation moderne. Pourtant, ces écoles n’apprennent rien aux gens sur l’argent, sur les actifs et les passifs. Elles forment les gens à être des bons employés, des contribuables dociles et des consommateurs. En un mot, l’éducation moderne vous entraîne à être pauvre.

L’éducation financière vous dote d’un savoir puissant. Elle a littéralement le pouvoir de vous enrichir, car elle vous dote des connaissances nécessaires pour créer plus d’actifs. De plus, elle vous enseigne à saisir les opportunités adéquates au bon moment, et à faire preuve d’anticipation sur l’avenir.

Par exemple, vous serez surpris d’apprendre que votre maison est, non pas un actif, mais un passif. En effet, elle vous prend de l’argent notamment par le biais des versements hypothécaires et des impôts. Cette vérité n’est qu’une infime portion de ce que vous avez à découvrir.

Choisissez l’avenir qui importe pour vous, puis poursuivez-le !

La seule clé du succès et de la richesse qui fonctionne réellement est l’éducation financière. Toutefois, cette simple pensée ne suffit pas à faire des merveilles. Pour amorcer le changement du futur que vous désirez, vous devez réellement savoir ce que vous désirez.

Réfléchir sur l’avenir que vous désirez avoir est essentiel pour déterminer les actions que vous devez mener. D’un côté, la richesse n’est pas la chose la plus importante dans la vie. De ce fait, vous pourriez être plus intéressé par un emploi stable et normal plutôt qu’à une vie d’entrepreneur assez mouvementée. Personne ne vous critiquera pour cela.

Pensez donc à l’avenir qui a vraiment de l’importance à vos yeux. Faites-en un but, un idéal, une raison de vivre. Puis battez-vous réellement pour cela. Êtes-vous intéressés par une carrière d’entrepreneur ? Dans ce cas, abandonnez votre mentalité d’employé et lancez-vous dans la création d’une entreprise ou dans des investissements.

Acceptez le fait que vous pouvez faire des erreurs

À l’école, on considère que faire des erreurs et se tromper sont des signes de stupidité. La plupart des gens grandissent donc avec cette mentalité. Au final, ils ont peur de se lancer dans ce qui les passionne vraiment de peur que tout ne se passe pas comme prévu. C’est assez ironique, quand on y pense, puisque l’erreur fait partie intégrante de la nature humaine.

Pour atteindre votre objectif et être indépendant financièrement, vous aurez forcément besoin de faire des erreurs. Ces erreurs ne signifient pas que vous êtes médiocres. Elles vous montrent plutôt les chemins qu’il ne faut plus emprunter. Alors, acceptez-les et apprenez d’elles. Robert Kiyosaki a avoué que c’est en faisant des erreurs qu’il a pu devenir un grand investisseur immobilier.

L’endettement est souvent une étape nécessaire

« Travaillez dur, évitez de vous endetter et vous verrez que tout ira bien. ». Beaucoup de personnes sont programmées selon cet état d’esprit. Ils sont effrayés à l’idée d’avoir à s’endetter pour entreprendre une activité ou investir. Mais la vérité c’est que la dette pourrait bien être votre meilleur allié pour arriver à vos fins.

Robert Kiyosaki distingue deux types de dettes : la bonne et la mauvaise. La première sert à investir et à gagner de l’argent, tandis que la seconde a pour objectif de vous faire consommer davantage. Naturellement, le bon entrepreneur doit miser sur la première dette. Elle l’aide à augmenter son capital, à avoir accès à plus de possibilités et à générer des revenus à partir de rien.

Servez-vous de la dette pour créer des actifs pour vous-même : c’est ce que recommande l’auteur. Il illustre ce conseil par son propre exemple. À une époque, il s’endettait pour acquérir des biens immobiliers qu’il mettait en location. En utilisant l’argent des autres pour investir, il a su générer des retours sur investissement très intéressants. C’est ainsi que Robert Kiyosaki a construit sa fortune.

Cet article vient de faire un tour d’horizon sur les idées les plus intéressantes que contient le livre Second Chance de Robert Kiyosaki. Sa lecture sera une expérience enrichissante pour tous ceux qui se prêteront à cet exercice. Elle leur permettra de prendre leur vie en main et de saisir les opportunités intéressantes que l’avenir nous réserve. Pourquoi ne pas être l’un d’entre eux ?

30 jours à 7€

7 €

Pendant 30 jours puis 37€/mois*

*réservé aux nouveaux membres

SOLUTION PRÉFÉRÉE
DES MEMBRES DLS

Accès mensuel

37 €


/mois

1 an d'accès

297 €

Soit 4 mois offert

37€ x 12 mois = 444€ 
Soit 147€ d'économie !